Actualités

Temps partiel : pensez à contractualiser la répartition du temps travail !

24/11/21

Soyez la première personne autour de vous à en parler, partagez !

Le contrat de travail à temps partiel ne mentionnant pas la répartition de la durée du travail entre les jours de la semaine ou les semaines du mois doit être requalifié en contrat à temps complet.

Rappel

Le Code du travail prévoit qu’un contrat à temps partiel, pour être valide, doit être un contrat écrit mentionnant la durée hebdomadaire ou mensuelle prévue ainsi que la répartition de la durée du travail entre les jours de la semaine ou les semaines du mois (article L. 3123-6).

Requalification du temps partiel sans répartition contractuelle du temps de travail

Applicable aux employeurs de salarié à temps partiel.

L’analyse de notre Juriste

Dans cette affaire, un salarié, embauché en qualité de rédacteur à temps partiel avait saisi la juridiction prud’homale de demandes de requalification de son contrat de travail en contrat à temps plein, ainsi que de rappels de salaire et de congés pays afférents, au motif que son contrat ne mentionnait pas la durée du travail et sa répartition. 

Pour se défendre, l’employeur indiquait que le contrat de travail du salarié prévoyait « une rémunération mensuelle de 780,03 euros pour un horaire mensuel de 86,67 heures. Ses horaires seront les suivants : 8 h 30 à 12 h 30 ou de 14 h à 18 heures. Suivant le choix du salarié. Le présent contrat ne prévoit pas d’heures complémentaires. » 

Les juges donnent raison au salarié. Sauf exceptions prévues par la loi, il ne peut être dérogé par l’employeur à l’obligation de mentionner, dans le contrat de travail à temps partiel, la durée hebdomadaire ou mensuelle prévue, ET la répartition de la durée du travail entre les jours de la semaine ou les semaines du mois.  

Pour conclure, Employeurs, si vous souhaitez éviter une requalification de vos contrats à temps partiel, pensez à contractualiser la répartition du temps de travail entre les jours de la semaine ou les semaines du mois. La seule mention de la durée hebdomadaire ou mensuelle du travail ne suffit pas.

Source : Cour de Cassation, chambre sociale 17 novembre 2021 n°20-10.734 c/ Sté 491

Vous aimerez aussi

Actualités

La sévérité de la mise en place de la convention de forfait jours

La sévérité de la mise en place de la convention de forfait jours

La convention de forfait jours La convention de forfait jours est un contrat individualisé impérativement écrit qui régit les modalités de temps de travail du salarié décompté en jours et non en heures. L’accord du salarié est obligatoire et sa signature doit être...

Guides

Le Guide des Procédures de fin de contrat

Le Guide des Procédures de fin de contrat

Respect de la procédure de licenciement, de démission ou de rupture conventionnelle, calcul des délais à observer, du montant des indemnités de fin de contrat à verser, sans oublier la liste des documents à remettre au collaborateur au moment de son départ. Notre...

Fiches pratiques

Offboarding : Checklist de sortie d’un collaborateur

Offboarding : Checklist de sortie d’un collaborateur

Sortie d'un collaborateur : Votre checklist d'Offboarding Notre check list du départ du salarié vous accompagne à travers les démarches liées à la rupture du contrat de travail. Vous adoptez les réflexes d’une sortie de l’entreprise réussie.  L'offboarding est le...

Économisez des heures de recherches et restez à la pointe des dernières actualités !

En vous abonnant à notre Newsletter, vous prenez connaissance et acceptez notre Politique de confidentialité.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Ne manquez rien de notre actualité ! Restez informé directement via votre adresse mail !

En vous abonnant à notre Newsletter, vous prenez connaissance et acceptez notre Politique de confidentialité.

Vous vous êtes abonné avec succès !