Actualités

Bons d’achat et cadeaux aux salariés : quelles conditions l’employeur doit-il respecter ?

21/12/21

Soyez la première personne autour de vous à en parler, partagez !

Rappel

Rappelons avant toute chose que les cadeaux ou bons d’achat offerts aux salariés par l’employeur, à défaut de CSE au sein de l’entreprise, sont par principe soumis à cotisations sociales et impôt sur le revenu.
Toutefois, dans certains cas, et par tolérance*, l’employeur peut être exonéré de ces charges. Comment faire et quels critères respecter pour bénéficier de l’exonération ?

guide congés payés

Téléchargez notre tableau récapitulatif des valeurs clés en paie pour connaître la valeur du plafond de sécurité sociale

Bon d’achat et cadeaux aux salariés : le principe d’exonération à condition de ne pas dépasser un certain plafond

Lorsque le montant total des bons d’achat ou cadeaux ne dépasse pas 171 € sur une année civile, l’employeur n’a pas à payer de cotisations sociales sur cette somme et cette somme est exonérée d’impôt sur le revenu pour le salarié.
Ces 171 € correspondent au seuil de 5 % du plafond mensuel à ne pas dépasser pour l’année 2022.

Aide exceptionnelle pour les chèques-cadeaux 2021

Une augmentation exceptionnelle à 250 € du plafond des chèques-cadeaux pouvant être remis aux salariés pour les fêtes de fin d’année 2021 (le plafond passe de 171 à 250 €) a été annoncée. Cette mesure vise à soutenir le pouvoir d’achat des Français.

L’Urssaf annonce que le plafond peut s’appliquer aux bons, chèques et cadeaux remis au plus tard au 31 janvier 2022.

Il convient de préciser ici que ce plafond ne concerne en aucun cas les chèques-vacances qui relèvent d’un autre régime. Par ailleurs, les chèques-lire, chèques-disque et chèques-culture relèvent eux aussi d’un autre régime et sont exonérés de cotisations.

Mais que se passe-t-il si ce seuil de 171 € est dépassé ?

Bon d’achat et cadeaux aux salariés : dépassement du plafond

Au-delà de 171 €, les bons d’achats ou cadeaux peuvent être exonérés à condition de respecter les trois conditions cumulatives suivantes :

• Condition 1 : les bons d’achats ou cadeaux doivent être distribués à l’occasion d’un évènement particulier. La liste de ces évènements est fixée par l’urssaf et cette liste est limitative : naissance, adoption, , mariage ou Pacs, départ en retraite, Noël pour les salariés et les enfants jusqu’à 16 ans révolus, fête des mères et des pères, rentrée scolaire pour les salariés ayant des enfants âgés de moins de 26 ans dans l’année d’attribution du bon ou cadeau, Sainte-Catherine, Saint-Nicolas.
Le bénéficiaire est nécessairement concerné par l’un de ces événements.

• Condition 2 : l’utilisation de ces bons ou cadeaux doit être en lien avec l’événement pour lequel il est attribué. Le bon d’achat doit mentionner soit la nature du bien qu’il permet d’acquérir, soit un ou plusieurs rayons de grands magasins ou le nom d’un ou plusieurs magasins. Le bon d’achat ne peut-être échangeable contre du carburant ou des produits alimentaires.
Ainsi, si l’employeur délivre tardivement un bon d’achat, celui-ci sera assujetti aux cotisations de sécurité sociale. Par exemple, si un bon d’achat « rentrée scolaire » est délivré en décembre alors que la rentrée scolaire est intervenue en septembre, il n’est plus considéré comme étant en lien avec l’évènement « rentrée scolaire », il sera donc intégralement soumis à cotisations.

• Condition 3 : le montant doit être conforme aux usages. Le bon ou le cadeau doit respecter le seuil de 171 € qui est appliqué pour chaque évènement et par année civile. Les bons d’achat sont donc cumulables, par évènement, à condition de respecter le seuil de 171 € par événement.

Si ces trois conditions ne sont pas simultanément remplies, les bons et cadeaux sont soumis aux cotisations de sécurité sociale pour leur montant global, c’est-à-dire dès le premier euro.

Pourquoi parle-t-on d’une « tolérance administrative » ?

Traditionnellement, la jurisprudence considère ces avantages comme des suppléments de rémunération devant être soumis à cotisations. De leur côté, le ministère de la Sécurité sociale et l’Acoss ont publié des lettres et instructions prévoyant de les exonérer de cotisations. A ce jour, ces textes ne sont pas opposables aux organismes de recouvrement ; ils n’ont pas de valeur juridique contraignante.

Que faire pour pallier à cette insécurité juridique ?

Il peut ainsi être intéressant de se rapprocher de l’URSSAF compétente afin de connaître sa position sur l’exonération des bons d’achat en demandant un rescrit social qui lui sera alors opposable.

En résumé : Bons d’achat et cadeaux aux salariés

Crédit : Analyse des bons d’achat et cadeaux en nature – Urssaf.fr

Sources : Communiqué de presse du ministère de l’Economie du 24 novembre 2021

Article « Chèques cadeaux : le plafond d’exonération fixé à 250€ pour 2021 » du 20 décembre 2021 publié sur urssaf.fr

externalisez la paie avec unit rh

Vous aimerez aussi

Actualités

La sévérité de la mise en place de la convention de forfait jours

La sévérité de la mise en place de la convention de forfait jours

La convention de forfait jours La convention de forfait jours est un contrat individualisé impérativement écrit qui régit les modalités de temps de travail du salarié décompté en jours et non en heures. L’accord du salarié est obligatoire et sa signature doit être...

Guides

Le Guide des Procédures de fin de contrat

Le Guide des Procédures de fin de contrat

Respect de la procédure de licenciement, de démission ou de rupture conventionnelle, calcul des délais à observer, du montant des indemnités de fin de contrat à verser, sans oublier la liste des documents à remettre au collaborateur au moment de son départ. Notre...

Fiches pratiques

Offboarding : Checklist de sortie d’un collaborateur

Offboarding : Checklist de sortie d’un collaborateur

Sortie d'un collaborateur : Votre checklist d'Offboarding Notre check list du départ du salarié vous accompagne à travers les démarches liées à la rupture du contrat de travail. Vous adoptez les réflexes d’une sortie de l’entreprise réussie.  L'offboarding est le...

Économisez des heures de recherches et restez à la pointe des dernières actualités !

En vous abonnant à notre Newsletter, vous prenez connaissance et acceptez notre Politique de confidentialité.

Vous vous êtes abonné avec succès !